« Guerre d’Algérie, la déchirure » : c’est le titre de ce documentaire qui veut mettre fin aux silences autour de la guerre d’Algérie et jeter la lumière sur ses zones d’ombre.

Tout en images d’archive, dont beaucoup sont inédites, le documentaire retrace l’ensemble de la période entre les attentats FLN du 1er novembre 1954 et l’indépendance en 1962. Entre la crise politique en France, la répression sanglante menée par l’armée française dans les villages, la torture, le massacre des harkis et le déracinement des Pieds-Noirs, les réalisateurs se sont efforcés de représenter tous les points de vue, afin de permettre une compréhension plus complète de la guerre d’indépendance algérienne.

Co-réalisé par Benjamin Stora et Gabriel le Bomin, raconté par Kad Merad, le documentaire a demandé un an de recherches et de travail. Les images proviennent d’archives françaises, algériennes, britanniques et d’Europe de l’Est, ainsi que d’archives familiales et d’images de la Croix-Rouge suisse. Les images en noir et blanc ont été restaurées et colorisées.

Il a été diffusé pour la première fois en 2012, à l’occasion du 50ème anniversaire de l’indépendance algérienne.

_________________________________

Le coeur perçoit ce que l'oeil ne voit pas